Malherblog

Bel Ami : II-1

Par M. Jouvin - publié le lundi 6 novembre 2017 à 15:47 dans 2nde

D’après moi, le passage le plus important du chapitre est de "Mais il devina" jusqu’à "le coeur débordant de joie" (au début du chapitre). Dans ce passage, Monsieur Duroy rend visite à Madame Forestier qui vient de revenir de Cannes. Georges propose à Madeleine qu’elle devienne sa femme mais celle-ci ne peut pas accepter sa demande en mariage pour le moment car elle est déjà mariée. Elle ne lui promet rien, cependant elle n’est pas contre. Celui-ci, étant confiant, il est persuadé qu’elle a envie autant que lui et ne peut s’empêcher de montrer sa satisfaction. Monsieur Duroy sort de chez elle, joyeux, il est amoureux comme le montre l’expression suivante : "comme je vous aime". Il attend sa réponse avec impatience.

Charlotte Jenvrain

Bel Ami : I-8

Par M. Jouvin - publié le lundi 6 novembre 2017 à 15:43 dans 2nde

J’ai choisi ce passage parce que Duroy n’a pas de scrupules. Bien qu’il ait une relation avec madame de Marelle, et que Monsieur Forestier vient de mourir, il se permet de faire une déclaration sous forme de monologue à madame Forestier en lui disant qu’il aimerait être son mari. « Enfin je vous ai dit un jour, chez vous, que mon rêve le plus cher aurait été d’épouser une femme comme vous. » Il sait que ce n’est pas le bon moment mais il est trop impatient il n’attend pas d’être rentré à Paris, il dit « Ne vous indignez pas, surtout, de ce que je vous parle d’une pareille chose en un semblable moment, mais je vous quitterai après-demain, et quand vous reviendrez à Paris il sera peut-être trop tard. » Ce qui montre que malgré la mort de son ami, Duroy ne perd pas une minute pour séduire madame Forestier. Je pense même qu’il est venu à Cannes pour être avec elle et non pas pour voir son ami mourant. Il se compare à Charles Forestier et présente ses différences comme des atouts. « Avec un homme arrivé on sait ce qu’on prend ; avec un homme qui commence on ne sait pas où il ira. » Mais Duroy pense être enfin heureux par la suite s’ il épouse madame Forestier. Il ne pense donc pas du tout à son retour a Paris et aux répercussions qu’il va y avoir avec madame de Marelle et son mari.

Orlane Martin


Blog des classes de français de M. Jouvin, du lycée Malherbe de Caen.
«  Novembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Derniers commentaires

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade