Elèv/ation

Propositions théâtrales

Par Laucun - publié le 2017-oct.- 4 à 09:33 dans Théâtre


Sortie scolaire envisagée : mercredi 13 décembre 2017


Dom Juan en spectacle  

https://atao-orleans.jimdo.com/dom-juan-1/

Un extrait :

https://vimeo.com/164969969

Le metteur en scène :

https://youtu.be/zI2R1yyo-yg


Résultat d’images pour anne coutureau dom juan


Dom Juan ou le Festin de pierre, comédie en cinq actes et en prose, est créé en février 1665 au Théâtre du Palais-Royal à Paris : un triomphe ! Pourtant, la pièce ne sera jamais reprise ni imprimée du vivant de son auteur. Délaissée jusqu’en 1947, Louis Jouvet et Jean Vilar nous la font redécouvrir. Dom Juan est révélateur de la comédie sociale et de l’ambiguïté de la vertu. Tous les personnages semblent prisonniers d’une morale figée ou d’un intérêt personnel déguisé. Face à eux, Dom Juan manifeste une extraordinaire puissance de vie et fait preuve d’un courage et d’une exigence hors du commun. Qui l’arrêtera alors ? Il aimerait trouver sur son chemin une force qui le dépasse et cette quête l’entraîne au-delà de la morale des hommes, vers un dialogue permanent avec le Ciel. Jusqu’à l’obsession. Jusqu’à la damnation. Anne Coutureau inscrit la pièce dans notre époque et reconsidère chaque personnage, chaque relation. Elle interroge le métissage culturel et les rapports de classes, les relations entre hommes et femmes, les questions de la religion et de la foi, de la famille, du mariage et de l’éducation. Trois siècles après sa création, que reste-t-il des fautes de Dom Juan ?



Par la suite l’association Bath’art pourrait se déplacer au lycée pour rejouer les pièces suivantes :


http://www.bathart.net/WordPress/


25 annees copie


23 & 24 février 2018 : « Ubu roi », Théâtre Gérard Philipe – Orléans

23 & 24 mars 2018 : « Rien ne se perd », Théâtre Gérard Philipe – Orléans

18 & 19 mai 2018 : « On ne badine pas avec l’amour », Théâtre Gérard Philipe – Orléans.


 

dom juan sans majuscule

Par Laucun - publié le 2017-oct.- 1 à 07:11 dans Théâtre

 

Don Juan.

 

 Ce personnage légendaire est né de l’imagination de l’Espagnol Tirso de Molina dans sa pièce de théâtre Le Trompeur de Séville et le convive de pierre (El burlador de Sevilla, en espagnol), écrite vers 1625-1630. En 1659, il avait traversé la frontière française. On le retrouve, en effet, dans Le Festin de pierre ou le Fils criminel, une pièce de l’auteur dramatique Nicolas Drouin dit Dorimond. Ce type fut ensuite popularisé par Molière dans sa pièce Dom Juan ou le Festin de pierre, écrite en 1665.

 

 Égoïste, cynique et libertin, Don Juan séduit les femmes par des propos trompeurs. Faisant fi des conventions sociales, hermétique à la charité chrétienne et au respect de l’autre, impie, il abuse de son pouvoir et déshonore les femmes. Convié à un festin par la statue du Commandeur, il sera englouti dans un trou béant.

 

 Élevé au rang de mythe – Mozart s’empara du personnage pour en faire un opéra avec Da Ponte, Don Giovanni; Baudelaire en fit un poème, Don Juan aux Enfers –, un don Juan est un « séducteur sans scrupule qui se fait un jeu de conquérir les femmes qu’il approche ». Ce mot, apparu au début du XIXe siècle, a donné quelques dérivés comme donjuanesque « relatif à don Juan; qui a le caractère d’un don Juan » ou encore donjuanisme « caractère, comportement d’un don Juan ».

 

 Ce procédé d’enrichissement de la langue, appelé antonomase, qui permet de passer d’un nom propre à un nom commun sans changer de forme, est très productif en français.

 

 

D’après Le Robert



Pour étudier les différents masques du personnage :

http://lettresco.blogspot.fr/2013/05/dissertation-moliere-dom-juan-le.html#more


Page précédente | Page 1 sur 8 | Page suivante
Qui cherche à s'élever, réfléchir, sentir, découvrir, aimer davantage ? ou, plus simplement, réussir son bac de français ? Les lecteurs assidus de ce blog !
«  Octobre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Derniers commentaires

- Robin Williams, un acteur de talent (par Visiteur non enregistré)
- Lettre de Mary Dorsan (par Visiteur non enregistré)
- bac balnc (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade