Elèv/ation

Pour la méthode : sujets du bac

Par Laucun - publié le 2017-nov.-17 à 03:22 dans Méthode

Suivez ce lien pour multiplier les approches :

http://www.weblettres.net/blogs/?w=culturebac



Résultat d’images pour méthode littéraire


Rédigez des introductions de commentaire (rappel/aide)

Par Laucun - publié le 2017-sept.- 8 à 10:08 dans Méthode

 

Rappel du test première

 

Rédiger une ouverture

 

 

 L’introduction ne doit jamais être négligée (ni à l’oral, ni à l’écrit) ; vous ne pourrez l’’écrire qu’’à la fin de votre analyse (après avoir déterminé vos axes de lecture et vérifié leur pertinence).

 

 Elle sert à présenter les grandes lignes de votre devoir. Comme un incipit ou une scène d’’exposition, elle doit informer et inciter à la poursuite de la lecture. Une introduction réussie donne envie de vous lire, en montrant la pertinence de votre lecture interprétative mais aussi votre capacité à situer un texte, son auteur dans une époque donnée.

 

 


 

 Une introduction de commentaire se compose de cinq parties

(reliées logiquement entre elles):

 

 

1) Dans un premier temps, vous tentez de construire une «accroche» à partir d’’une définition, d’’une citation, d’une référence, d’’un thème, de l’’objet d’étude, de l’’actualité, du mouvement culturel concerné, etc.

 

2) Puis vous présentez le texte, l’auteur et donnez des informations sur l’époque à laquelle le passage a été écrit. Il s’agit de contextualiser l’extrait que vous devez étudier. Si vous ne connaissez ni l’auteur ni l’époque, ou le courant littéraire qui vous est proposé, vous aurez toujours soin de rappeler les éléments essentiels, s’ils sont donnés, qui accompagnent le texte, généralement écrits en italiques (chapeau introducteur, paratexte). Évitez des indications biographiques sans liens avec l’extrait.

 

3) Dans un troisième temps, vous indiquez les spécificités du texte : son thème, le genre auquel il appartient, la situation et les personnages mis en présence, le registre dominant. En fait, un petit résumé qui répond aux questions : qui, quoi, où, quand ? Ces informations vous conduiront à formuler une problématique.

 

4) La problématique indique la direction générale que va prendre votre lecture sous forme de question rhétorique le plus souvent. C’est le fil conducteur de votre démonstration : elle pose les enjeux du sujet, dévoile son intérêt, ses implicites.

 

5) Enfin vous annoncez votre plan en deux ou trois parties, sans évoquer encore vos sous-parties. Ce parcours de lecture permet de répondre à la problématique. Il est démonstratif ; pour vous en assurer, placez (mentalement) devant vos axes la formule « nous voulons montrer que ». La recherche de la nature spécifique du texte (I) des registres dominants (II)et des intentions de l’’auteur (III) est essentielle pour construire et formuler ces axes.

 

 

 

 

 

 


 


Moyen mnémotechnique : les 4 P ( préambule, présentation, problématique, plan)

 


 


 

 

 CODE CORRECTION D’UNE INTRO. AFIN DE MIEUX VOUS ÉVALUER.



Évitez les erreurs suivantes :

 

- Absence de préambule, d’accroche, ou d’approche du texte (dans son contexte historique ou culturel par exemple).

 

- Présentation générale incomplète (auteur, titre souligné, date de publication, genre, registre dominant)

 

- Le sens général, le contenu de l’extrait, le "résumé", les thèmes ne sont pas évoqués.

 

- La problématique (ou projet) de lecture n’est pas mise en place.

 

- Le plan n’est pas annoncé ou l’annonce présente des défauts majeurs (ne permettant une interprétation, des développements pertinents).

 

- Le style est lourd (ex : "nous verrons dans une première partie").






Test : Pour savoir si une problématique est valide, il faut qu’’il soit impossible de l’’appliquer à un autre texte.


Ex : / poème de Rimbaud, « Le Dormeur du val » (sonnet) :


 Mauvaise problématique : « En quoi ce poème est-il engagé ? » = trop vague, peut s’’appliquer à n’’importe quel texte. C’est banal et "bateau".


 Bonne problématique : le contraste entre la description idyllique de la nature et la férocité de la guerre : « Comment Rimbaud utilise -t-il la description d’’un univers idéal pour dénoncer par contraste l’’horreur de la guerre franco-prussienne ? » : ces éléments sont propres à un seul et unique texte. C’est réussi !



Page précédente | Page 1 sur 15 | Page suivante
Qui cherche à s'élever, réfléchir, sentir, découvrir, aimer davantage ? ou, plus simplement, réussir son bac de français ? Les lecteurs assidus de ce blog !
«  Décembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Derniers commentaires

- Robin Williams, un acteur de talent (par Visiteur non enregistré)
- bac balnc (par Visiteur non enregistré)
- pièce (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement




Hit-parade