Des Lettres et des Images

26 mars

Par Lettresclassiques - 04:00, mercredi 26 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Spectacle au Théâtre de la Ville



Rendez-vous aussi sur la page Facebook du théâtre pour relire vos textes:
https://fr-fr.facebook.com/TheatredelaVille.Paris


21 mars

Par Lettresclassiques - 02:08, vendredi 21 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien

Pour le 27.03: évaluation sur le lexique


Salle 121: fin des travaux à mettre en forme (deux poèmes et texte argumentatif)


Chapitre V: Du rythme, des rythmes


Séance 1 : Avant le spectacle : écrire à partir d’un extrait musical

  • 1.      Comment exprimer deux rythmes différents dans un texte ?
  • 2.      Écoute des Variations de Goldberg de Bach interprétées par Gould
  • 3.      Noter tout ce qui surgit, vient à l’esprit
  • 4.      Écrire un texte à deux rythmes

Pour le 27.03: finir le texte


V, 1 : Avant le spectacle : rencontre avec Claire VERLET

Claire VERLET est programmatrice au Théâtre de la Ville, elle a choisi Andréya Ouamba et Emanuel Gat



20 mars

Par Lettresclassiques - 05:37, jeudi 20 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Citation de la semaine proposée par Oujing

"Dans la vie, on ne fait pas ce que l’on veut,

mais on est responsable de ce que l’on est ",

Jean-Paul SARTRE (1905-1980)




IV, Séance 8: L’artiste engagé
  • Qu’est-ce qu’un artiste engagé? Définition et illustrations (travail de groupe)

Un artiste engagé est un manifestant qui s’investit dans des combats politiques et sociaux à travers son art; il défend, de cette manière, ses valeurs et cherche à réveiller des consciences en invitant les Hommes à lutter. En effet, il affirme ses idées et incite les autres à les entendre ou les voir; l’artiste engagé est un militant qui vise à révéler la réalité par son témoignage créatif: il met son art au service de ses revendications.

Par ailleurs, l’artiste engagé peut s’impliquer dans ce combat au péril de sa liberté ou de sa vie. Ce dernier exprime ainsi son hostilité face aux oppressions militaires, sociales et économiques grâce à son chant, sa danse, sa peinture... Il peut s’engager dans la résistance pour lutter contre la barbarie nazie (pensons à L. Aragon pendant la Seconde Guerre mondiale), pour combattre les injustices sociales et les drames historiques; il les dénonce dans ses œuvres. De fait, avec Sueurs des ombres, Andrèya Ouamba a composé une pièce chorégraphique autobiographique qui raconte ce qu’il a vécu au Congo, qui dénonce le génocide et en témoigne afin que l’on sache et que l’on n’oublie pas.

De plus, il existe plusieurs formes d’expression, explicites ou implicites, qui mettent en valeur la révolte de l’artiste engagé et qui sensibilisent les destinataires grâce aux figures de styles entre autres (c’est pourquoi les anaphores sont souvent utilisées). De fait, il existe un genre musical qui dénonce des injustices: le slam, illustré par Grand Corps Malade et Richard Bohringer, par exemple, avec « Course contre la honte ».

D’autre part, certains artistes et poètes engagés se lèvent contre des lois qui nuisent à leurs libertés et à celles des autres. Ainsi, des poètes francophones, et des citoyens engagé dans la vie politique, comme A. Césaire ou bien L.S. Senghor se sont insurgés contre le colonialisme et ont chanté la négritude pour redonner de la dignité à la culture et à l’identité noires.

Donc, de manière générale, un artiste engagé est un artiste qui défend une cause et, en prenant appui sur son art, fait part d’un événement dans le but de faire agir les autres: raconter pour témoigner, dénoncer pour lutter, convaincre pour adhérer à une cause, montrer pour ne pas recommencer, rendre hommage pour ne pas oublier, chanter pour transmettre un message d’espoir. C’est le porte-parole des opprimés. Il existe tout type d’artistes qui manifestent leurs opinions: des peintres, des chanteurs, des photographes, des musiciens, des chorégraphes, des écrivains, des rappeurs, des slameurs, des danseurs.

Texte élaboré à partir des travaux de groupes


Pour le 21.03: compléter le sommaire du chapitre IV



14 mars

Par Lettresclassiques - 02:47, vendredi 14 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
IV, 7:
  • Fin de la correction des exercices
Préparation de la séance 9: le slam et le récital

- "La plus drôle des créatures" de Nazim Hikmet (p.157) mis en musique par Bernard Lavilliers
http://www.youtube.com/watch?v=fhNzCzCyW3c

- Richard Bohringer et Grand Corps Malade, "La course contre la honte"
http://www.youtube.com/watch?v=25MoY4KMow8&feature=kp

- "De ceux" de Fauve
http://www.youtube.com/watch?v=RyuUNeCrAn4

Pour le 20.03: rendre le slam et répondre à la question (qu’est-ce qu’un artiste engagé?)







13 mars

Par Lettresclassiques - 03:07, jeudi 13 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Citation de la semaine proposée par Damien
"La Terre n’appartient pas à l’homme,
c’est l’homme qui appartient à la Terre"

Sitting Bull (1831-1890)


IV, Séance 7: Le vocabulaire de la révolte et de l’engagement
  • Correction des exercices p.174

Pour le 14.03: Slam (2 p.176)



07 mars

Par Lettresclassiques - 10:20, mardi 11 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
III: fin de la correction

Vie de la classe: Bilan trimestriel

Pour le 14.03: exercices p.174


06 mars

Par Lettresclassiques - 11:30, jeudi 6 mars 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Accueil: remise en route

Pour le 07.03: Pour les élèves concernés, récitation

Citation de la semaine proposée par Charlotte
"N’imitez rien ni personne. Un Lion qui copie un Lion devient un singe", Victor HUGO (1802-1885)


III: finalisation du chapitre
  • rendu des livrets
  • rendu de la fiche de lecture
  • extrait de Vipère au poing de H. Bazin: début de la correction de l’évaluation + dossier dans le manuel + extrait vidéo
Pour le 07.03: finir le sommaire du chapitre III





13 février

Par Lettresclassiques - 10:42, jeudi 13 février 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Citation de la semaine proposée par Solina
"Je préfère être détesté pour ce que je suis qu’être aimé pour ce que je ne suis pas"
Kurt Cobain (1967-1994)


IV, 3
  • Correction de l’évaluation

IV, 4

  • Rendu des textes, lectures d’une sélection de textes et relevé du champ lexical des émotions et sentiments utilisé

IV, 6
  • Études des poèmes et récitations: Senghor, Diop, Césaire
  • Écriture: caviardage à partir d’un des trois poèmes sélectionnés

Pour le 06.03: Dans le recueil de poèmes choisi et lu, sélectionnez 5 textes





06 février

Par Lettresclassiques - 10:00, jeudi 6 février 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
Citation de la semaine proposée par Adama
"N’ayez pas peur d’être heureux, c’est juste un bon moment à passer",
Romain GARY (1914-1980)


IV, 4:
  • évaluation sur le vocabulaire des sentiments (dictée, classe de mots, émotion/sentiment)
  • relevé des travaux d’écriture

Séance 5: Maîtrise de la langue

  • Orthographe: corriger le texte proposé
  • Grammaire: analyse des phrases et classes de mots

Sueurs des ombres est un spectacle de danse contemporaine chorégraphié par Andrèya Ouamba. Le noir est la couleur principale de la pièce qui n’a pas de décor, ce qui met donc en valeur la danse. Au milieu de ce territoire simple, délimité par des bambous, avec cette musique bruyante, noire et sinistre qui s’intensifie au fur et à mesure : entendre les corps avant de les voir – comme toutes ces personnes qui souffrent en silence, dans l’ignorance des autres. Au milieu de ces émotions et de cette obscurité effrayante, de la danse. De la danse qui mêle rapidité et brutalité des mouvements, violence, chutes ; beaucoup d’émotions : la colère sombre des gens qui ont tout perdu, leur douleur, la peur… Musiques et langues africaines faisant tomber et se relever, avec une rapidité impressionnante, les danseurs enfermés qui montrent le courroux et l’épuisement, qui suent. Sous la chaleur des projecteurs, ces danseurs mixtes créent une sorte de magie noire avec leurs gestes empreints de sorcellerie. La danse est très physique ; et les danseurs ne se limitent pas à la danse, ils prennent la parole pour faire entendre les langues de différents pays. Ce spectacle à la sombre luminosité est réalisé pour raconter et dénoncer un génocide, une guerre, celle dont Andreya Ouamba a été témoin dans son pays natal. Se relever, c’est prendre un nouveau départ pour commencer une nouvelle vie. Même s’il est étrange, bizarre et dérangeant, c’est un spectacle réussi !

 Texte ci-dessus, construit à partir des textes de quelques élèves : Adam, Adama, Amir, Bader, Lucas, Mariame, Meredith, Mohamed D, Mohamed N


Pour le 07.02: Finir les questions de grammaire

Rappel pour demain: fin des lectures, récitations, analyse des poèmes


24 janvier

Par Lettresclassiques - 02:23, vendredi 24 janvier 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
III: Evaluation orale: lecture expressive d’un extrait choisi dans le livre lu

IV, Séance 2: Après le spectacle
  • Recueil des impressions après la représentation
  • Lecture de l’entretien
  • Écriture: résumé en 100 mots de l’entretien et texte comportant la liste des mots liés au spectacle vu

IV, Séance 3: Lexique des émotions et des sentiments
  •  correction des exercices

Pour le 06.02: Évaluation de mots (sc.3)


IV, 4: Travail d’écriture
Sujet: Que vous raconte cette image ?
Contraintes: Utilisez le champ lexical des émotions et des sentiments, en insistant sur la violence des sentiments. Rédigez un texte de 10 lignes au moins.


« Ce sont deux jeunes gens, un jeune homme et une jeune fille, qui ne se connaissent pas, ils sont dans la même classe. Ils se dégoûtent l’un l’autre, pas un bruit, juste des regards haineux. Un jour dans la rue, ils se disputent, ils s’emportent et deviennent agressifs. A ce moment-là, il y a une attirance, ils deviennent aimés, ils sont tout le temps ensemble. Ils s’apprécient de plus en plus, ils s’adorent. Mais le jeune homme se rapproche d’une autre fille et délaisse la jeune fille – cette dernière est déçue, désespérée, mélancolique, triste, elle ne sait plus quoi penser, elle est perdue, elle craint de le perdre. Quand il vient la voir, elle s’emporte de rage. Ils éprouvent ce besoin d’aller l’un vers l’autre. Il va vers elle avec envie et passion pour s’excuser. L’autre fille, mécontente, va vers la jeune fille, tellement furieuse qu’elle sort de ses gonds et la gifle, la jeune fille est verte de rage, le jeune homme fait les gros yeux et s’emporte à son tour, les trois jeunes gens ne se contrôlent plus et se battent. » D’après le texte de Jessica

Pour le 06.02: Travail à faire sur les poèmes liés à la négritude (analyse des textes et récitation)


16 janvier

Par Lettresclassiques - 06:01, jeudi 16 janvier 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
III: évaluation sommative

Citation de la semaine proposée par Sadio
"Rien ne se passe comme prévu, c’est la seule chose que nous apprend le futur en devenant du passé", Daniel PENNAC (né en 1944)




Projet Poésie contemporaine
Préparation de la séance prochaine:
  • à deux, fille-garçon, lecture et cueillette de mots

Pour le 17.01: Composer un poème grâce aux mots choisis




10 janvier

Par Lettresclassiques - 11:52, vendredi 10 janvier 2014 .. Déposé dans Français 3° .. commentaires : 0 .. Lien
II: Ionesco Suite
  • Rencontre avec Stéphane Krähenbühl, comédien de la troupe du Théâtre de la Ville

III, 8: Lecture expressive d’un passage sélectionné




{ Page précédente } { Page 2 sur 18 } { Page suivante }

Le projet

Cahier de textes, recueil des outils, travaux d'élèves, élaborations collectives, commentaires pour poser des questions...: ce qui peut permettre aux élèves de Jean-Perrin de trouver des repères et de réussir (blog tenu par Mme Le Blond). Bienvenue!

«  Octobre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Naviguer

Entrée
Archives
Zone de gestion
Besoin d'aide ?

Liens

Photographe CLAUDINE DOURY
Théâtre équestre ZINGARO
Encyclopaedia Universalis
Dictionnaires LAROUSSE
Conteuse MIMI BARTHELEMY
Sujets DNB interactifs
Fiches de révisions DNB
CONTRE le harcèlement à l’école
DICTEES
Photographe DIANE ARBUS
Encyclopédie LAROUSSE
Boris VIAN (site officiel)
Dictionnaire des synonymes (Univ. Caen)
Marche de l’histoire (démocratie athénienne)
Marche de l’histoire (religion à Rome)
Grand Corps Malade
Docu-fiction "Le Destin de Rome"
Visite interactive du musée archéologique de Vieux-la-Romaine
Vipère au poing (ina)
Lexilogos
Louvre, salle des Caryatides
Les adolescents (France Inter)
Liste des mots les plus fréquents
Accueil Pelleport
"Je me souviens" G. Perec
"Je me souviens" Z. Abirached
Gaffiot en ligne
Lexique latin numérique
Ecritures poétiques
Fabienne VERDIER
Printemps des poètes
Facebook - Théâtre de la Ville
Tomàs GUBITSCH
Jeux pédagogiques et interactifs
Gallica bibliothèque numérique
Mateo Falcone - Gallica
Antigone d’Anouilh
Vues du tram
Xavier DOLAN à Cannes
Cyclone à la Jamaïque (B.A.)
Balzac Brouillon d’écrivain
Alice au Pays des Merveilles
Résidence - GAUZ
CNRTL
Vocanet
Vincent CALLEBAUT
I am here!
Collège du futur / EPI 3°1
Frankenstein Junior - BA
Couleur de peau: Miel - BA
Concours de plaidoiries - Caen
Préparer sa plaidoirie - Eloquentia
Théâtre national La Colline

Rubriques

Atelier de questionnement
ECLA 3°
Enseignement de Pratiques Interdisciplinaires
F for Fake
Français 3°
Français 3°1
Français 3°2
Français 3°3
Français 3°4
Français 3°5
Français 6°1
Français 6°2
Français 6°3
Grec 3°
Latin 4°
Latin 5°
Médiation culturelle 6°2
Parcours du spectateur: DANSE
Parcours du spectateur: THEATRE
Vie de la classe
Voyage en Italie

Derniers articles

2o octobre
2o octobre
19 octobre
19 octobre
18 octobre

Derniers commentaires

Commentaire sans titre (par Visiteur non enregistré)
Commentaire sans titre (par Lettresclassiques)
La Lettre (par Visiteur non enregistré)
Commentaire sans titre (par Lettresclassiques)
évaluation sur les phrases direct et indirects (par Visiteur non enregistré)

Canal RSS

Abonnement



Hit-parade